Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Météo Tunisie : les prévisions pour ce mardi 03 Décembre 2019

Météo Tunisie : les prévisions pour ce mardi 03 Décembre 2019

Tunis — Aujourd’hui, le temps sera globalement nuageux sur la plupart des régions avec des bancs locaux de brume et de brouillard durant la matinée. Les nuages seront progressivement abondants en fin de nuit sur les régions ouest avec pluies temporairement orageuses.

Un vent de secteur Ouest puis tournant au secteur Est l’après-midi sur le nord et le centre et de secteur Sud sur le sud; faible à modéré de 15 à 30 km/h se renforçant en fin de journée sur la zone de Serrât et atteignant 60 km/h. La mer sera houleuse à très agitée sur la zone de Serrât.

Selon Météo France, les températures devraient se situer entre 17 et 21°C sur le nord et le centre, entre 20 et 25 °C sur le sud et atteignant 27°C sur l’extrême sud.

Prévision météo pour demain, Mercredi 04 Décembre 2019

Des nuages parfois abondants avec des pluies temporairement orageuses sur les régions ouest puis intéresseront progressivement les zones Est avec la possibilité des chutes de grêle et des coups de foudre localisés.

Un vent de secteur Sud fort de 40 à 60 km/h près des côtes et sur le sud avec phénomènes locaux de sable sur le sud et modéré à assez fort de 20 à 40 km/h ailleurs. La mer sera forte à très forte sur les côtes nord et dans le golfe de Gabès.

Des températures en baisse et les maximales seront comprises généralement entre 16 et 21°C et de l’ordre de 12°C sur les hauteurs Ouest.

Formation du brouillard

- Publicité -

Pour que le brouillard puisse se former, plusieurs ingrédients météorologiques sont nécessaires. Il faut d’abord beaucoup d’humidité dans l’air, sous forme de vapeur d’eau. Il doit se produire ensuite un important refroidissement pour que la vapeur d’eau se condense, à l’aide de particules microscopiques, appelées noyaux de condensation. Il se forme alors de minuscules gouttelettes en suspension qui donnent… le brouillard ! Enfin le vent doit être faible pour ne pas disperser et assécher les gouttelettes d’eau en suspension.

Le brouillard se forme principalement en fin de nuit lorsque le ciel est dégagé, ce qui entraîne un fort rayonnement nocturne et une baisse importante des températures à proximité du sol. C’est la raison pour laquelle vous le rencontrez très souvent le matin sur vos routes.

Le brouillard, un nuage qui fait bande à part

De part son processus de formation, le brouillard peut être considéré comme un nuage nommé stratus. C’est lorsque le brouillard diminue la visibilité à moins de 200 mètres que les conditions de circulation deviennent difficiles, voire dangereuses en dessous de 50 mètres. Dans le cas où la visibilité est plus importante, entre 1 à 5 km, on parle plutôt de brume.

Le refroidissement qui est responsable de la condensation et conduit au brouillard, ne survient pas toujours de la même manière. Ainsi, on distingue plusieurs types de brouillards :

  • Le brouillard de rayonnement
  • Le brouillard d’évaporation
  • Le brouillard d’advection
  • Le brouillard de pente

Le brouillard est le phénomène météorologique constitué d’un amas de fines gouttelettes ou de fins cristaux de glace, accompagné de fines particules hygroscopiques saturées d’eau, souvent de taille microscopique, réduisant la visibilité en surface. Sa composition est donc identique à celle d’un nuage dont la base toucherait le sol. Par convention, les météorologistes parlent de brume lorsque la visibilité horizontale est supérieure à un kilomètre et de brouillard si la visibilité est inférieure à un kilomètre. Les marins utilisent souvent le terme de brume quelle que soit la visibilité horizontale et le nomment également fumée de mer quand il s’agit de brouillard d’évaporation.

Lorsque la température de l’air, du sol et des objets baignés par la nappe de brouillard est inférieure à 0 °C le brouillard peut être givrant. Les gouttelettes en suspension sont alors en surfusion (à l’état liquide par température négative) et gèlent au contact, formant du givre (ou de la glace noire sur une chaussée). Ceci peut entraîner des dépôts importants sur les chaussées, la végétation et toutes les structures

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

- Publicité -

Commentaires