Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Ghalia Benali, « L’Aretha Franklin de Carthage » en concert à Paris

Ghalia Benali, « L’Aretha Franklin de Carthage » en concert à Paris

Paris – « L’Aretha Franklin de Carthage » C’est ainsi que le guitariste de jazz Philippe Catherine présente Ghalia Benali au public lorsqu’ils se produisent ensemble sur scène. Artiste aux multiples talents (graphiste, comédienne, danseuse, chanteuse), révélée en 2001 par l’album « Wild Harissa ».

Ghalia Benali enchante, de sa voix et sa présence solaire sur scène, les publics du monde entier avec les diverses créations musicales qu’elle a initiées (Roméo & Leïla, Al Palna, Ghalia Benali sings Om Kalthoum). Son univers embrasse des genres multiples et illustre le chemin qu’emprunte aujourd’hui la musique arabe contemporaine.

- Publicité -

Elle présentera au Studio de l’Ermitage un nouveau spectacle avec une formation musicale inédite qui ne sera dévoilée que le soir du concert ! Une partie du concert fera l’objet d’une captation pour le prochain film de la réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid qui avait fait appel à Ghalia Benali comme comédienne dans son dernier film « A peine j’ouvre les yeux ».

Elle y incarnait la mère de l’héroïne du film, une jeune étudiante et chanteuse de rock en Tunisie, quelques mois avant la révolution…

Ghalia Benali en concert le mercredi 4 décembre à 21h00, Studio de l’Ermitage, 8 rue de l’Ermitage, 75020 Paris

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

- Publicité -

Commentaires